Édition FantasticBook

Comment FantasticBook évite les ruptures de stock grâce au machine learning ?

En e-commerce, la rupture de stock est toujours une catastrophe. Voici comment nous évitons la rupture grâce aux maths et au machine learning.

Je dois bien l’avouer, j’ai toujours eu du mal à gérer convenablement le stock de livres de ma maison d’édition Institut Pandore. La rupture de stock arrivait toujours trop tôt, et je me retrouvais parfois à faire patienter mes clients 1 à 2 semaines avant d’expédier leurs commandes. La honte.

Alors au moment de lancer FantasticBook, et donc de gérer le stock de centaines de clients éditeurs, il a fallu s’améliorer… rapidement.

Breaking news : les maths sont utiles

Prenons l’évolution d’un stock de livres sur une petite période de temps :

Dans ce cas théorique, le stock de livres décroit bien gentiment. On remarque quand même des baisses plus fortes, qui peuvent correspondre à des périodes de fêtes, ou à une opération commerciale.

En utilisant une méthode d’algèbre appelée “méthode des moindres carrés“, il est possible d’extraire de ce graphique une évolution complètement linéaire du stock. Ça donne quelque chose comme ça :

Grâce à cette droite représentée en rouge, on peut facilement estimer l’évolution du stock pour les prochains jours. Il suffit de prolonger la ligne, et d’observer.

Mais dans un cas plus pratique, l’évolution du stock d’un livre ressemble en fait à ça :

Dans ce cas là, difficile – voire impossible – d’imaginer une ligne droite qui représente l’évolution du stock.

Hello, machine learning.

Grâce au Machine Learning (ML), il est possible d’affiner la méthode des moindres carrées en éliminant les valeurs farfelues du graphique (outlier).

L’algorithme d’apprentissage va “lire”, en quelques secondes, des milliers de graphique représentant l’évolution des stocks de nos livres sur les dernières années. L’objectif : comprendre comment évolue un stock de livres, et en tirer des règles générales.

Grâce à cet apprentissage, l’algo sera capable de prédire avec beaucoup de précisions l’évolution de n’importe quel stock, et de nous indiquer le meilleur moment pour demander la réimpression d’un titre.

Comment se concrétise cet algorithme ?

Concrètement, il se traduit par une notification sur notre backoffice :

Grâce à des écrans de contrôle installés dans notre entrepôt, nous pouvons organiser une réimpression rapide et efficace de titres qui arrivent bientôt en rupture.

Suite à notre dernier rapport, il s’avère que cette méthode est efficace dans 94% des cas. Autrement dit, pour 100 ruptures de stock potentielles, 94 ont été évitées grâce à l’algorithme.

6 ruptures de stock sont survenues malgré cet algorithme. Heureusement, elles ont été sans gravité ! Ces 6 ruptures de stock n’ont duré chacune qu’un seul jour. En d’autres termes, l’algorithme (ou l’humain vigilant) n’ont eu qu’une journée de retard sur la rupture.

Auteur turbulent et entrepreneur
Fondateur de FantasticBook et d'Institut Pandore.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll to top

Recevez votre kit
ANTI-PIRATAGE.

Réduisez drastiquement le piratage de votre livre, grâce aux bons outils.
VALIDER
Vous recevrez le kit complet instantanément par e-mail.
close-link

Recevez le modèle type d'un bon de Dépôt-Vente

Recevez le césame qui vous permettra de déposer vos livres en librairie.
VALIDER
Vous recevrez le modèle-type instantanément par e-mail.
close-link